Candidat en VAE

Vous êtes engagé(e) dans la vie active et vous souhaitez faire valider les acquis de votre expérience en vue de l'accès à une formation ou de l'obtention d'un titre délivré par l'ESTRI ?

La VAE ?

La Validation des Acquis de l'Expérience, permet de faire reconnaître et valoriser votre expérience, qu'elle soit professionnelle ou bénévole. La VAE permet de reconnaître que l'expérience professionnelle ou extra professionnelle est porteuse de compétences et de connaissances qui peuvent être validées par la délivrance totale ou partielle d'un diplôme à finalité professionnelle.

Pour qui ?

La VAE est un droit ouvert à tous : salariés, non-salariés, demandeurs d'emploi, bénévoles, agents publics. Il faut justifier d'une expérience cumulée d'au moins 1 an.
N.B : La durée minimale d’activité requise pour que la demande de validation soit recevable passe de trois ans à un an, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non.
Pour apprécier la durée d’un an, l’autorité ou l’organisme qui se prononce sur la recevabilité de la demande peut désormais prendre en compte les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel.

Quelle mise en œuvre ?

La VAE peut être menée dans l'un des cadres suivants :
  • Plan de formation et période de professionnalisation de votre entreprise : VAE individuelle (un salarié) ou collective (plusieurs salariés)
  • Congé de validation des acquis de l'expérience : le candidat VAE peut bénéficier d'un congé validation des acquis de l'expérience, droit inscrit au code du travail
  • CFP (Compte de Formation Professionnelle) - Aide au retour à l'emploi si vous êtes pris en charge par le Pôle Emploi
  • Fonds d'Assurance Formation si vous exercez une profession non-salariée - Démarche personnelle et individuelle

Quel financement ?

  • Si la VAE est mise en œuvre à l'initiative de l'employeur ou dans le cadre d'une initiative conjointe (DIF), elle est financée par un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).
  • Si la VAE est mise en œuvre à la seule initiative du salarié, elle relève du congé individuel de formation (CIF) et est financée par le FONGECIF
  • Voir les autres possibilités de financement