Taxe d'apprentissage : qu'est-ce qui change en 2024 ?

L'année 2023 a marqué un tournant en termes de modalités de versement de la taxe d'apprentissage. Pour cette nouvelle campagne, les procédures restent inchangées et la répartition se fait sur la plateforme sécurisée SOLTéA, gérée par la Caisse des Dépôts, garantissant neutralité et transparence.

Comment se déroule la collecte ?

Le solde de la taxe d'apprentissage de 2024 sera prélevé automatiquement via la DSN d'avril 2024, le 5 ou le 15 mai, selon les entreprises. Ce fond sera géré par l'URSSAF, la MSA et la Caisse des Dépôts, qui redistribueront les montants aux établissements d'enseignement selon les affectations renseignées sur la plateforme SOLTéA.

SOLTéA ouvrira aux entreprises le 27 mai. Les entreprises auront jusqu'au 4 octobre 2024 pour désigner les établissements, composantes, établissements secondaires ou formations qu'elles souhaitent soutenir.

Les points clés de SOLTéA, la plateforme de répartition du solde de la taxe d’apprentissage :

  • SOLTéA présente tous les établissements habilités à recevoir le solde de la taxe d’apprentissage sur le territoire national.
  • La plateforme offre un accès rapide et simple à un répertoire d'établissements via un moteur de recherche, permettant une recherche par SIRET, par UAI, par type et/ou niveau de formation, ainsi que par géolocalisation des établissements.
  • Les employeurs peuvent facilement identifier les établissements, composantes, établissements secondaires ou formations qu'ils souhaitent soutenir et répartir leur solde de taxe d’apprentissage.
  • Aucun versement direct aux établissements n'est possible : SOLTéA est l'unique moyen de répartition et de reversement du solde de la taxe d'apprentissage.
  • Les établissements n'ont plus besoin de produire de reçu libératoire pour les employeurs.

Pour toute question sur la campagne 2024, n'hésitez pas à nous contacter !

Benoit FROMENT
Service Partenariats et Développement

04 72 32 51 22
taxe.apprentissage@univ-catholyon.fr

Pourquoi soutenir l'UCLy ? Paroles d'étudiants !

Si, dans le passé, vous avez versé votre solde de la taxe d'apprentissage à l'UCLy, vous savez d'ores et déjà que vous soutenez des formations d'excellence, un accompagnement individualisé des étudiants, une importance donnée à la "formation humaine" et au développement personnel.

Et si nous laissions la parole aux étudiants de notre université qui bénéficient concrètement et au quotidien des projets réalisés grâce à vos versements.

Victoria - Etudiante en 2ème année de Licence de Lettres Modernes
« Ce sont des études extrêmement agréables pour moi. Je peux poser des questions, avoir un accompagnement, échanger avec le secrétariat et tout le corps professoral »
Julien - Ancien étudiant en 3ème année et ancien Président de la House of Common Law Students
« La qualité des enseignements, la proximité avec les enseignants, l’encadrement et l’accompagnement sont les raisons de mon immense fierté d’être un étudiant de l’UCLy. Mon engagement auprès de l’association House of Common Law Students, dont j’ai été le président, m’a aussi apporté énormément. Celle-ci a pour vocation de renforcer les liens d’abord des étudiants du DU Common Law de la Faculté de Droit, mais aussi des étudiants Erasmus et s’élargit maintenant à tous les étudiants de l’UCLy. »
Sophie - Médiatrice familiale, Diplômée du Diplôme d'Etat Médiateur Familial de l'ISF
« C’est une formation riche où il faut donner de soi. Il faut être ouvert à réfléchir sur de nouvelles manières de penser le conflit, la famille ou la parentalité. Cette formation offre un bel éventail de pratiques dans lequel il faudra ensuite piocher pour façonner sa propre pratique professionnelle. »
Dylan - Ancien étudiant de l'ESTRI, Chef de projets en traduction chez OEC, filiale lyonnaise du groupe Hancock-Hutton
« Je retiens la bienveillance, de la part des enseignants et de l’équipe pédagogique. Nos professeurs, en majeure partie professionnels des métiers de la traduction, mettent l’accent sur l’importance de la déontologie, du savoir-être et du développement d’une conscience professionnelle. »